Durée : 50 minutes
Jauge : 300 personnes

Ce spectacle est initié et coproduit par le Conservatoire National Edgar Varèse à Gennevilliers, avec la participation des enfants d’écoles primaires gennevilloises.

Distribution
Texte : Sylvie Bahuchet
Mise en scène, décor et marionnettes : Jeanne Sandjian
Musique : Philippe Miller
Marionnettistes : Karine Julien
et 40 enfants de l’école primaire Joliot Curie à Gennevilliers (pour les 16 représentations à Gennevilliers) et 20 enfants de l’école Sainte-Thérèse à Lille (pour les 2 représentations à l’Orchestre National de Lille).
Direction musicale : Jean-Yves Altenburger
Musiciens : Pierre-Marie Bonafos (saxophone), François Bonhomme (Cor), Julien Chevalier (guitare), Willy Coquillat (percussions), Antoine Frisch (violoncelle), Jean-Baptiste Henry (bandonéon), et l’Orchestre National de Lille pour les représentation à l’ONL.

Distribution - Synopsis - Note d'intention - Un spectacle a hauteur d'enfant - Plastique - Tournée - Extrait de presse - Fiche technique - Partenaires

Synopsis
Au lendemain de l’avènement du Nouveau Gouvernement Permanent, la couleur jaune est interdite. Petit Jaune, Petit Vert et Petit Orange, les enfants couleur, et leur maîtresse, Madame Palette, sont envoyés au « Pays de là-bas » d'où l'on ne revient jamais. Les autres enfants couleur subissent les leçons de Madame Acétone, jusqu’au jour où, menacés à leur tour, ils décident de se révolter.
Sous forme de fable poétique, cette pièce dénonce la montée du pouvoir fasciste, et plus généralement la ségrégation et le racisme. L’histoire s’inspire directement de la shoah.

Note d’intention
Pour mieux faire entendre l’absurdité de toute ségrégation, j’ai choisi de décentrer l’attention de la référence historique et de renforcer l’évocation picturale. Quelle serait notre vision du monde si le jaune disparaissait et que le cercle chromatique était ainsi amputé ?

Un spectacle à hauteur d’enfants
L’intérêt réside aussi dans la construction d’un spectacle avec des enfants, orchestré de telle sorte qu’il serve de support à un véritable projet pédagogique. A la formation artistique, riche puisque constituée d’un apprentissage du jeu d’acteur, de la manipulation et du chant choral, s’ajoute un enseignement historique par son thème, géométrique par la construction des marionnettes et pictural.

Plastique
Les marionnettes allient les techniques de la manipulation à tiges et celles des ombres, afin d’obtenir des marionnettes faciles à manipuler par les enfants.
Inspirées des théories sur la couleur de Kandinsky, chaque couleur-personnage est associée à une forme géométrique simple. Réalisées en matière plastique translucide, elles permettent la projection d’ombres colorées.

Tournée
Voir historique des représentations
Voir calendrier de la tournée
.

Distribution - Synopsis - Note d'intention - Un spectacle a hauteur d'enfant - Plastique - Tournée - Extrait de presse - Fiche technique - Partenaires

Extraits de presse
« Un spectacle à ne manquer sous aucun prétexte »
Voix populaire - mars 2007
« Les enfant-comédiens ont été magnifiques de bout en bout, maniant marionnettes et texte sans trébucher. Lorsque la dernière chanson chorale retentit, que la pièce s’achève, toute la salle reste émue et bouleversée par la qualité de l’ensemble, par la tragédie qui vient de se jouer. »
Philippe Traversian – Voix populaire – avril 2007
"La partition (Philippe Miller) permettait aux enfants une approche pointue des différents instruments de l'orchestre"
Liberté Hebdo - juin 2008
"Un texte (intelligent) de Sylvie Bahuchet, une (belle) musique de Philippe Miller, une (jolie) mise en scène de Jeanne Sandjian, la participation des musiciens de l'ONL et de six écoles de métropole. La (belle) conclusion d'une année de travail."
La voix du Nord - 18 juin 2008

Fiche technique
Jauge 300 spectateurs
Scène Ouverture 8m
profondeur 3m
hauteur 2m
Lumière Noir total
Dispositif d'éclairage intégré au décor – 220V
Son 6 micros et 2 enceintes sur pied
Montage 1 service
Démontage 1h00


Partenaires
Coproduction :
Conservatoire Edgar Varèse et la ville de Gennevilliers
L’Orchestre National de Lille
Et la Compagnie d’Objet Direct